Le pic-vert ou pivert

pivert5.jpgLe pic vert (pivert ou pic-vert, du latin Picus viridis)

 

Le Pic vert, qu'il soit mâle ou femelle, a une face supérieure verte, le croupion jaune, la face inférieure gris-vert et le dessus de la tête rouge. La femelle se distingue par sa moustache noire, tandis que celle du mâle est rouge, entourée de noir. Les jeunes sont plus clairs et tachetés.

Cet oiseau mesure environ 30 cm de longueur pour une masse d'environ 200 g.

Les deux sexes ont un cri d'appel très sonore, qui ressemble à un rire. Il arrive parfois au pic-vert de tambouriner, en frappant son bec contre une branche sèche un grand nombre de fois successives.pivert9.jpg

Dans la péninsule ibérique et sur le versant français des Pyrénées (jusqu'à la région de Béziers en Languedoc), c'est une sous-espèce différente qui vit, le Pic de Sharpe Picus viridis sharpei. Elle se différencie de la sous-espèce nominale par l'absence de noir sur les joues et autour des yeux et les sous-caudales non rayées. BirdLife International considère qu'il s'agit d'une espèce différente Picus sharpei.

Cet oiseau peuple toute l'Europe, l'Asie mineure et l'ouest de l'Iran. Il est commun en France, mais manquant dans les îles, notamment en Corse.

Sédentaire, il vit dans les bosquets, les parcs, les vergers et jusqu'à 1 700 mètres en montagne.

Le Pic vert se nourrit principalement d'insectes et de larves, capturés sur le sol. Il recherche particulièrement les fourmilières dans les prés, car les fourmis représentent plus de 90 % de son alimentation. Dans le sud de l'Europe, il s'attaque également aux ruches, en hiver. Il complète son alimentation avec des graines et des baies aussi.

Le Pic vert creuse son nid dans le tronc d'un arbre feuillu (parfois même dans un poteau !), durant au moins deux semaines. Le nid est profond de 20 à 50 cm, et l'orifice d'entrée mesure environ 5 à 7 cm de diamètre. La ponte (une seule par an) comprend de 5 à 8 œufs, blancs, couvés par les deux parents pendant une quinzaine de jours. Les jeunes restent environ trois semaines au nid, puis, après leur envol, vivent avec leurs parents pendant trois autres semaines.

pivert11.jpgComme tous les pics, le Pic vert a sans doute beaucoup souffert de la raréfaction des bois morts et arbres sénescents en forêt. Avec le Pic mar, il semble cependant moins sensible à l'offre « forestière » de bois mort et gros bois-mort. Il est menacé également par l'homme à cause de la déforestation car les arbres sont son milieu de vie.

 (Source wikipédia)