Le machaon

Machaon138

Machaon ou Grand porte-queue (Papilio machaon)

 

Le Machaon est un grand papillon de forme vaguement triangulaire possédant une queue, d'une envergure de 55 à 90 mm et reconnaissable à ses grands vols planés.

Les ailes ont un fond jaune clair. Elles présentent des dessins noirs et une bordure noire ornée de macules bleues et une macule rouge à l'aile postérieure.

Les œufs sont pondus isolément sur les feuilles d'une plante nourricière (ombellifère). L'éclosion s'effectue environ une semaine après la ponte. Le développement larvaire dure à peu près un mois.

La chenille du Machaon a une activité diurne; elle est visible de mai à juillet puis d'août à octobre. Quand on l'inquiète, elle fait saillir son osmeterium orangé (glande odorante qui éloigne les prédateurs). La chrysalide est entourée d'une ceinture de soie. Selon les saisons, le stade nymphal dure trois semaines ou tout l'hiver. Les imagos qui hivernent, peuvent s'observer de mars à septembre.

Le Machaon hiverne à l’état de chrysalide, certains imagos hiverneraient aussi.

Il vole et se reproduit de fin mars à septembre et deux ou trois générations se succèdent pendant cette période (mais une seule en montagne et au nord de son aire de répartition).

Les plantes hôtes de sa chenille sont diverses apiacées (ombellifères), notamment le fenouil, l'aneth, le persil, la carotte, et diverses rutacées, comme les agrumes en Orient et la rue fétide (Ruta graveolens) en Europe.                                              

Cette espèce possède une vaste aire de répartition couvrant pratiquement tout l'hémisphère nord tempéré, elle se rencontre en Europe, en Afrique du Nord, dans les régions tempérées de l'Asie et au Japon ainsi qu'en Amérique du Nord. En raison de changements climatiques, ce grand papillon diurne est arrivé à Montréal en 2012. Il est présent dans toute l'Europe mais semble se raréfier en Europe centrale. Il est absent de l'Irlande, et en Grande-Bretagne, il est très rare et on le trouve seulement dans The Broads dans le Norfolk.

Le machaon est présent dans tous les départements de France métropolitaine, Corse comprise

Il affectionne les prairies fleuries, au moins jusqu'à 1 800 m, les zones humides où croissent ses plantes hôtes.

Le machaon serait friand d'une plante du genre Asclepias contenant des molécules toxiques pour les prédateurs et les oiseaux.

Il est protégé en Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Moldavie et dans certaines régions d'Autriche (Carinthie, Haute-Autriche, Vorarlberg) et d'Allemagne (Bade-Wurtemberg, Bavière,Saxe-Anhalt).

Il est déclaré vulnérable en Corée du Sud et noté sur le Red Data Book en Russie. En Inde Papilio machaon 'verityi est protégé.

 

(source wikipédia)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

×