Le daim

daim12.jpg

Le daim (Dama-Dama)

 

Le daim est un animal de taille moyenne. Les mâles mesurent 140-160 cm de longueur, 80-95 cm de hauteur au garrot. Leurs poids varient de 45 à 70 kg (60 kg en moyenne), mais certains pourrait peser plus de 80 kg, (le record est de 95 kg). Les femelles, appelées « daines », sont plus petites et plus légères. Elles mesurent 100-120 cm de longueur, 70 à 80 cm de hauteur au garrot pour un poids de 25 à 45 kg (35 kg en moyenne).

Sa robe est habituellement fauve-roussâtre, tachetée de blanc en été, brune en hiver, mais peut aller de blanc au presque noire. Son écusson (tache sur les fessiers) est blanc limité par des lignes noires extérieures. La queue est pratiquement toujours en mouvement.

Seul le mâle porte des bois plats (palmures), qui tombent chaque année en avril/mai, leur poids peut atteindre 7 kg. Les jeunes de Daims sont appelés "faon". Le jeune mâle portant des débuts de bois en pointe, est appelé "daguet".

A l'état sauvage, le mâle vit en petit groupe séparé. Mâles et femelles se rassemblent pour le brame ou raire qui se tient fin octobre-début novembre. Le son émis alors par le daim est un genre de râle guttural, comme le cerf, mais beaucoup moins impressionnant que celui du cerf.daim3.jpg

L'ouïe et l'odorat du daim sont complétés par une vue diurne exceptionnelle, la vue nocturne étant beaucoup moindre. On peut déterminer l'âge d'un daim par l'usure de ses molaires.

Agiles et rapides en cas de danger, les daims peuvent courir jusqu'à une vitesse de 45 km/h maximum sur de courtes distances (Etant naturellement moins musclés que leurs cousins cervidés; chevreuils et cerfs, de ce fait ils sont moins rapide.) Les daims peuvent aussi faire des bonds jusqu'à 1,75 mètre de haut et jusqu'à 5 mètres en longueur.

Le daim est essentiellement herbivore, il se nourrit d'herbes, de pousses, de feuilles, de glands, de châtaignes mais également de fruits, de baies et bourgeons. L'hiver, il mange du lierre, des ronces, du gui, des écorces, des genêts et des graminées sèches (foin).

Les mâles sont solitaires et ne rejoignent les femelles qu’au moment du rut qui a lieu en octobre-novembre. Ils se livrent alors à des combats pour posséder le plus de daines. Ensuite, le mâle se choisit un territoire qu'il délimite avec son urine, et en frottant les arbres à l'aide de sa ramure, il pousse des cris rauques, le raire, pour appeler les femelles. La gestation de la daine est de 8 mois. Un faon naît, parfois deux, au mois de juin/juillet. Les bois des mâles atteignent leur plus grand développement en septembre et tombent en mai.

Le daim peut vivre jusqu'à 25 ans en captivité, mais dans les climats rudes du nord de l'Europe, sa durée de vie moyenne est de 16 ans.

Les daims en hiver, sont reconnaissables à leurs pelages brun/gris, l'intérieur des pattes et le ventre reste toujours blanc.

daim10.jpgLes daims sont originaires de l’est du bassin méditerranéen et d’Afrique du Nord mais ont été implantés dès l’Antiquité sur tout le pourtour méditerranéen. En France et en Europe, les daims sont depuis longtemps considérés comme des animaux d’ornement et sont les hôtes des différents parcs, zoos et jardins.

Comme pour le cerf Sika, en Europe, l'essentiel des populations sauvages ou marron actuelles se trouve en Europe centrale et résulte de lâchers effectués au Moyen Âge. Quelques échappés d'enclos et parcs ont plus récemment fondé des populations forestières, d'autant plus modestes qu'elles sont récentes. Par exemple en France, selon le réseau français « Ongulés sauvages », en 2007, 25 populations de daims ont été répertoriées (en cent vingt-cinq populations différentes dans cinquante-trois départements répartis dans toute la France).

Le biotope classique des daims est la forêt claire de feuillus, les prairies et les régions boisées où il vit en harde dirigée par une vieille femelle.

(source wikipédia)

×