Doit on mettre en reserve naturelle une partie de notre canton